Rokkaku.


Objectifs
Matériel
Préparation
Assemblage
Bridage
Historique
Combats

Christophe l'a réalisé !

Pour voir son commentaire et la photo de sa réalisation cliquez ICI.


Chapitre précédent
Photographie.
Chapitre suivant
Sac de rangement

1 - Objectifs :

Le Rokkaku proposé répond aux objectifs suivants :

  • Réaliser un cerf-volant adapté à la photographie aérienne.
  • Démarrer dans la construction de cerfs-volant avec un modèle simple et éprouvé.


2 - Matériel :

  • Règle, ciseaux, cutter, scie à métaux, protection pour la table de découpe, machine à coudre.
  • Spi.
  • Dacron.
  • Sandow 3 mm de diamètre.
  • 1 anneau.
  • Ligne en polyester 60 kg ou plus.
  • Tube en carbone 8 mm.
  • Fibre de verre 6 mm.
  • Embouts fendus 6 mm et 8 mm.


3 - Préparation :

  • Découper une voile dans la toile de spi, travailler par symétrie:
    • Découper un rectangle de 160 cm x 132 cm.
    • Plier en deux (160 x 66).
    • Epingler.
    • Couper un triangle en Haut et en bas ( découpe suivant le pointillé, base du triangle 66 cm, hauteur 34 cm, la pliure du rectangle de spi est à gauche sur le schéma).
  • Repérer sur les deux faces de la voile les points de passage des brides (34 cm des extrèmité hautes et basse du Cerf-Volant et à 34 cm de la pliure + sur la pliure) : 6 repères.

Découpage de la voile et repérage
des points de passage des brides latérales
  • Découper 6 renforts demi-circulaires dans du DACRON (diamètre 8 cm).
  • Découper 6 renforts rectangulaires dans du DACRON (8 cm x 4 cm).
  • Préparer 6 pattes de tension : ruban en DACRON de 2 cm de large à plier en deux (passe donc à 1 cm de large), coudre dans la longueur du ruban au point zig-zag, découper ensuite des longueurs de 6 cm.
3.1 - Préparation de la voile :
  • Coudre au point zig-zag (3 points de 1 mm) un renfort circulaire dans chaque angle de la voile (adapter la forme du renfort à l'angle du cerf-volant).
  • Coudre un renfort rectangulaire à chaque point de passage de la bride afin de former un tunel destiné au passage des baguettes équipées d'embouts (gousset). Pour cela il faut centrer les gousset sur les repéres pris précédemment, former des tunels horizontaux pour les vergues du haut et du bas et verticaux pour la baguette centrale.
    Les renforts destinés à la baguette verticale doivent permettre le passage des vergues : un trou est à percer avec un poinçon chauffé. Le diamètre de ce trou doit permettre le passage de l'embout des vergues. (Les vergues s'appuient directement sur la voile, la baguette centrale s'appuie sur les vergues).


Détail du croisement des baguettes

  • Ganser le tour de la voile avec une bande de spi de 25 mm de large pliée en deux et cousue à cheval sur le bord de la voile. Environ 5 m de bande de spi seront nécessaire pour renforcer les bords du Cerf-Volant. cette bande est à coudre au point zig-zag.
  • Equiper chaque pointe du Cerfs-voant avec une patte de tension : coudre au point droit une patte de 1 cm x 6 cm pliée en deux sur les renforts des angles du cerf-volant dans le prolongement des baguettes.
  • Equiper chaque patte de tension d'un sandow : boucle à former avec un noeud de plein poing.

Remarque : tous les renforts sont à coudre d'un même côté de la voile qui devient alors l'arrière de la voile (Côté ciel et côté baguettes).


La voile, les 6 points de passage de la bride
les renforts des angles


4 - Assemblage :

  • Les longueurs des baguettes doivent être supérieures à celles du Cerf-volant afin d'assurer la tension de la voile.
  • Découper un tube en carbone de 8 mm de diamètre pour la baguette centrale, placer les embouts fendus de 8 mm.
  • Découper deux vergues en fibre de verre de 6 mm pour les deux baguettes horizontales placer les embouts fendus de 6 mm.
  • Mettre en place les vergues horizontales puis le baguette centrale.
  • Cintrer les vergues horizontales avec un fil tendu entre les extrèmités de chaque vergue. A titre indicatif une flêche de 17 cm en haut et 20 cm en bas sont de bonnes valeurs de départ. Dans tous les cas la flêche du bas doit être plus importante que celle du haut pour obtenir une bonne stabilité du cerf-volant.


Le cintrage des vergues

Remarque : La baguette centrale doit être rigide et solide, le tube de 8 mm en carbone répond à ce besoin.
Les deux vergues doivent être souples pour accepter le cintrage qui leur sera imposé pendant le vol.
La fibre de verre est particulièrement indiquée pour ces vergues.


5 - Bridage
  • Utiliser un fil de 3,40 m pour la bride supérieure, de 3,50 pour la bride inférieure. Ces deux brides sont à nouer sur les vergues (point de bridages les plus externes du cerf-volant).
  • Repérer le centre de ces deux brides, faire un neud pour former une boucle en ce milieu.
  • Réunir les deux brides par un fil de 0,60 m (à lier sur les deux boucles précédentes).
  • Positionner un anneau comme indiqué sur le schéma avec un noeud "tête d'alouette". La déplacement de cet anneau permettra le réglage de l'angle de vol du Cerf-volant.
  • Cintrer les vergues du Cerf-volant.
  • Pour chaque bride (supérieure et inférieure) ajouter un fil entre le point de passage central (intersection de chaque vergue avec la baguette verticale) et le milieu des brides. La longueur de ce lien dépend de la flêche donnée aux vergues.

Bridage du cerf-volant, seuls les points de bridage les plus externes sont représentés sur ce schéma.

Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter "Bon vent" !


6 - Histoire

Rokkaku signifie "Hexagone" en japonais, il est originaire de la région de Nikita, port situé à l'ouest de lîle de Honshu.

Vieux de 250 ans environ il est utilisé au japon pour le combat. Des joutes populaires sont oganisées chaque année dans les régions de Shinone et Sanjo (d'où l'appellation Sanjo Rokkaku).


7 - Combats
La taille des cerfs-volant n'est pas réglementée, le dernier cerf-volant en l'air est déclaré vainqueur.

Contrairement aux combattants, le fil de retenue des Rokkaku doit rester "nu", aucun instrument tranchant ou ligne abrasive ne doit être utilisé. Les simple frottements des lignes serons utilisés pour éliminer l'adversaire (usure des lignes).

Le principe du combat est simple, une aire de combat est délimitée par une corde, tous les Rokkaku prennent leur envol en même temps, les cerfs-volistes ne doivent pas refuser le combat sous peine de disqualification.

Progressivement, les juges rétrécissent le terrain en resserrant la corde, au final les quelques cerfs-volistes qui n'ont pas été éliminés se retrouvent agglutinés, plus que deux cerfs-volants en lice, l'un s'écrase au sol tandis que le dernier est déclaré vainqueur !



Chapitre précédent
Photographie.
Chapitre suivant
Sac de rangement

Nous laisser un message


  Dernière mise à jour le dimanche 14 mai 2006 18:18