Hexagone.


Objectifs
Matériel
Préparation
Assemblage
Bridage
L'héxagone, un cerf-volant traditionnel facile et rapide à construite ...

Le modèle présenté arbore le blason de notre commune : Hergnies.


Chapitre précédent
Flowform.
Chapitre suivant
Le Marconi

1 - Objectifs :

Le cerf-volant hexagonal répond aux objectifs suivants :

  • Facilité et rapidité de construction.
  • Support de décoration.
  • Bon comportement dans une grande plage de vents.


2 - Matériel :

  • Règle, cutter, scie à métaux, ciseaux, protection pour la table de découpe.
  • Spi pour la voile, spi ou nylon pour la queue.
  • 2 anneaux.
  • 2 émerillons.
  • Ligne en polyester.
  • 1 baguette de 1m en fibre de carbone de 5 mm.
  • 2 baguettes de longueur inférieure à 1m en fibre de carbone de 5 mm (à découper sur mesure une fois la voile découpée).
  • 2 baguettes de 30 cm en ramin de 6 mm de diamètre (pour la queue).
  • 6 embouts fendus de baguette, diamètre 5 mm (pour les baguettes de la voile).
  • Bande en Dacron.
  • 2 morceaux de spi auto-adhésif transparent 4 x 4 cm, à défaut un morceau de DACRON.

Remarques :

Le matériel ci-dessus peut être qualifié de moderne. Il est tout à fait concevable d'utiliser d'autres matériaux comme le Tyvec, le papier, le plastique, des baguettes en ramin ou en bambou. A vous de choisir !

Le modéle que nous vous proposons se distingue de ses semblables par les faits suivants :

  • Son ossature est celle du Rokkaku, à ceci près que les verges horizontales ne sont pas cintrées.
  • Sa bride ne comporte que deux point d'attache contre trois pour la version traditionnelle de l'hexagone.
  • Ce modéle évolue "pointe en avant", ce qui n'est pas le cas de la version standard de ce type de cerf-volant.
  • Enfin, sa construction ne necessite pas de raccord central de baguettes (ce qui est parfois le cas).


3 - Préparation :

  • Tracer un cercle de 0,47 cm de rayon sur la toile de spi. Vous pouvez réaliser un compas en utilisant un morceau de ligne comportant une boucle à chaque extrémité; d'un côté la boucle est passée autour d'une punaise qui sert de centre au cercle, de l'autre un stylo à bille tracera le cercle.
  • Tracer les sommets de l'hexagone en reportant 6 fois le rayon sur le cercle tracé.
  • Découper l'hexagone.
  • Découper 3 disques en DACRON de 3 cm de rayon.
  • Découper en deux, suivant le diamètre, les disques de Dacron.
  • Découper des bandes de tissus pour la queue : largeur 32 cm, découper autant de bande que nécessaire pour obtenir la longueur de queue désirée.
  • Découper une bande de spi de 2 cm de large, la longueur totale doit permettre de faire le tour de la voile soit 3 m environ, soit 2 largeurs de toile de spi (Le spi est le plus souvent commercialisé en largeur de 1,50).

3.1 - Préparation de la voile :
  • Renforcer chaque sommet de l'hexagone avec un demi disque de Dacron, couper l'éxcédent de Dacron au ras de la voile : épingler et coudre au point zig-zag (3 points).
  • Gancer le tour de la voile avec la bande de spi de 2 cm de large :
    • Plier en deux le ruban de spi sur toute sa longueur, marquer le pli avec l'ongle.
    • Epingler le ruban posé à cheval sur le bord de la voile
    • Coudre au point zig-zag (3 points).
  • Percer à chaud avec un poinçon (clou chauffé), un trou dans les renforts de chaque angle de la voile. Ces trous sont destinés au passage des sandow qui vont en assurer la tension.
  • Découper 6 morceaux de sandow de 15 cm de long, les passer dans chaque trou et fermer la boucle élastique avec un noeud simple (Noeud de plein poing).
  • Découper les baguettes, la verticale doit mesurer un mètre les deux autres sont de longueur identique et doivent être découpées "sur mesure" : il faut asurer la tension de la voile.
  • Equiper les extrémités des baguettes d'embouts fendus, mettre en place les baguettes : la voile doit être tendue.
  • Coller un morcau de spi auto adhésif de 4 x 4 cm sous les deux intersections des baguettes (à défaut coudre une piéce de DACRON), percer à chaud avec un poinçon chauffé (clou) : ces 2 trous sont destinés au passage de la bride.
  • Equiper le bas de la voile d'un système de deux sangles (Dacron plie en deux), couture de part et d'autre de la baguette centrale, les deux sangles se rejoignant dans un même anneau; ce dernier est destiné à recevoir l'émerillon de la bride de la queue.


Détail du système d'accrochage de la queue


4 - Assemblage :

  • La voile est prête, il faut maintenant préparer la queue. Cette queue est constituée d'une bande de tissus de 32 cm de large. Sa longueur dépend de la force du vent, vous pouvez démarrer avec une queue de 8 m de long.
    • Assembler les différents morceaux de tissus pour obtenir la longueur de queue désirée.
    • Ourler les bords.
    • Equiper chaque extrèmité d'un gousset en DACRON destiné à recevoir une baguette de 30 cm de long : prévoir la mise en place des baguettes en ménageant une ouverture : arrêt de la couture à 3 cm du bord du gousset. Il est possible de donner un "effet" à la queue en déplaçant la baguette du bout de la queue à quelques mètres de l'extrémité, toutes les fantaisies sont alors possibles : terminer la queue en pointe, en lanières etc.
    • Mettre en place les 2 baguettes, ces baguettes sont destinées à donner une certaine tenue à la queue, à la limite seule celle qui se trouve "côté voile" est indispensable.
    • Percer à chaud avec un poinçon chauffé (clou) le gousset en DACRON (sous la baguette) : un trou à chaque extrémité de la baguette (opération à réaliser de côté de la queue qui sera positioné côté voile et qui va recevoir la bride de la queue).


    Système d'attache de la queue :
    bride + émerillon


    Détail du gousset de la queue,
    remarquer l'arrêt de la couture
    pour le passage de la baguette.
  • Equiper la queue d'un morceau de ligne d'un mètre de long (bride):
    • Sceller à chaud les extrémités
    • Attacher avec un noeud de chaise chaque extrémité dans les trous du gousset de la queue (voir détail ci-dessus).
    • Attacher un émerillon au milieu de la ligne (noeud tête d'alouette).


5 - Bridage
  • La bride (morceau de ligne de 210 cm environ) est à 2 points, elle est fixée par un noeud de chaise aux intersections des baguettes du cerf-volant. Fixer un anneau par l'intermédiaire d'un noeud tête d'alouette sur la bride.
    Le schéma ci dessous donne des valeurs indicatives pour le positionnement de l'anneau, son réglage dépend de la force du vent.


Le bridage

  • Attacher le deuxième émerillon à la ligne de retenue du cerf-volant (noeud de chaise), l'accrocher à l'anneau de la bride.
  • Accrocher la queue à l'anneau des sangles situé au bas de la voile.

Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter "Bon vent" !



Chapitre précédent
Flowform.
Chapitre suivant
Le Marconi

Nous laisser un message


  Dernière mise à jour le lundi 06 mai 2002 20:47